Entretenir son logement

Les réparations locatives : « QUI FAIT QUOI ?»

En prenant votre logement, vous vous engagez à l’entretenir et à réparer les équipements mis à votre disposition. Vous procédez à vos frais aux menues réparations et à l’entretien des lieux loués.

La liste des réparations locatives (non limitative) à votre charge est réglementée par le décret n°87-712 du 26 août 1987. La brochure « Réparations locatives, qui fait quoi ? » est disponible en téléchargement. Elle résume de façon illustrée les réparations à la charge du locataire et celles à la charge d'OPHEOR.

L’utilisation de votre logement

Vérification des équipements sanitaires

Vous devez être vigilant sur les fuites (chasse d’eau, robinets) et les faire réparer sans délai pour éviter un dégât des eaux chez le voisin et une facturation excessive.

Ventilation-aération du logement

Pour des raisons d’hygiène et de sécurité, vous ne devez surtout pas boucher les grilles d’aération des fenêtres, murs ou plafonds (risques d’humidité et de moisissures).

Il est indispensable d’entretenir les bouches d’aération qui doivent être régulièrement nettoyées.

Il est formellement interdit de brancher une hotte sur la bouche d’aération car ceci désorganise le fonctionnement de la ventilation dans toute la montée d’escalier.

Sols - murs

Tous les travaux d’embellissement sont à votre charge.

Les tapisseries dégradées ou déchirées pendant l’occupation des lieux vous seront facturées lors de votre état des lieux de sortie.

L'Entretien des espaces extérieurs privatifs

Vous devez entretenir vos espaces extérieurs privatifs : arbres et haies taillés et échenillés, pelouses tondues et clôtures maintenues toujours propres, solides et sans brèche. L’édification de construction de quelque nature que ce soit doit faire l’objet d’une demande auprès d’OPHEOR. Toute modification devra faire l’objet d’une demande écrite.